Stage le 16 avril de 9h à 16h30 GRANDE SALLE DU SNES National ( S4) 46 AVENUE D’IVRY 75013 PARIS

INTERVENANTES
- Amandine Berton Schmitt du Centre Hubertine Auclert  : « Mettre en oeuvre l’égalité filles-garçons au collège et au lycée » - l’école, comme lieu central de socialisation des enfants, a un rôle capital à jouer dans la prévention et la résolution des inégalités entre les filles et les garçons.
Pour agir, il s’agira :
- de prendre la mesure des inégalités pour comprendre leurs dimensions systémiques
- de comprendre les mécanismes de la socialisation de genre dès le plus jeune âge et au ein de l’institution scolaire
- d’intégrer le gene dans ses pratiques professionnelles à l’aide d’une boirte à outils.

- Aurélie Boccaccini  : « Des schémas pour construire son image corporelle » - proposition de
schémas représentant les sexes, adaptés aux différents âges des enfants et des adolescent-e-s,
de l’école maternelle au lycée.

- Amandine Tabutaud : « Engagement syndical et combat féministe : la conciliation est-elle
possible ? » - il s’agira de se pencher sur la manière dont les syndicats intègrent les
questions portées par les mouvements féministes, dans leurs combats et leur structure.
- Aussi, quelle place les syndicats réservent-ils aux luttes féministes ?
- Y aurait-il un militantisme genré ?

-  Géraldine Duriez et Catherine Remermier : « Choix d’études, parcours des filles et
mixité : comment traiter la question du genre dans l’orientation scolaire ? »