5 juillet 2018

les stagiaires

Lauréats aux concours : Payer pour enseigner ? Non merci !

Suite à la loi ORE qui entre en application à la rentrée prochaine, l’ESPE de Créteil demande à tous les lauréats des concours de l’éducation nationale de payer 90 euros au titre de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) en préalable à l’inscription administrative.

Une situation inédite et inacceptable !

Il faudrait donc pour les lauréats des concours du CAPES, CAPET, CPE et de l’agrégation, après réussite à un concours difficile de la fonction publique qui recrute les enseignants et CPE de demain, payer pour suivre une formation qui est organisée par l’employeur recruteur, le ministère de l’Education Nationale.

Rappelons qu’un nombre important de lauréats vient d’autres académies (parfois des DOM-TOM) dans celle de Créteil pour effectuer le stage, avec tous les frais afférents.

La rémunération pendant l’année de stage s’élève à 1483 euros net (1479 euros au 1er janvier 2018 après augmentation de la cotisation PC), soit un peu plus de 1,2 SMIC, ce qui est très largement insuffisant pour faire face à tous les frais en Île de France (déménagement, location d’un logement avec caution, transport, …).

On demanderait donc aux lauréats de payer 90 euros pour financer la formation qui leur est due après réussite aux concours.

Pour le SNES et la FSU, cette situation est inacceptable et les lauréats doivent être entièrement exonérés de cette contribution. Ceux qui l’ont déjà versée doivent être remboursés dans les meilleurs délais.

La FSU Créteil a envoyé un courrier au Recteur de Créteil pour qu’il agisse, au plus tôt, en ce sens. Le SNES et la FSU agissent également en niveau national pour que la situation soit réglée au plus tôt.

Les militants du SNES-FSU du secteur Entrée dans le métier sont disponibles tout l’été pour répondre à vos questions et vous accompagner :
=> stagiaires@creteil.snes.edu
=> 06 95 47 01 40

Lettre au Recteur sur les droits d’inscription à l’ESPE