10 septembre 2021

actu des établissements

Rentrée en Seine et Marne : la pénurie de moyens se confirme.

Alors que le Ministre a rendu ces deux dernières années plus d’un demi milliard à l’état, force est de constater que ces économies inédites ont été faites sur le dos des élèves et des personnels.

Les enseignants du collège de la Plaine des glacis (Ferté sous Jouarre) avaient organisé un rassemblement devant leur établissement vendredi 3 septembre.

En effet, comme d’autres collèges ayant subi un ajustement en fin d’année, ils n’ont reçu que 12h pour l’ouverture d’une classe de sixième, (au lieu de 26 heures de cours +3hd’AP qui sont règlementaires), alors même que les effectifs explosent et qu’un agrandissement est programmé pour 2023. Ils ont du supprimer 14h d’Aides personnalisées pour ouvrir cette classe.

C’est ainsi que l’IA gère la pénurie. Aux classes surchargées s’ajoute maintenant la diminution des moyens comme peau de chagrin. On laisse les chefs d’établissement se débrouiller localement, en sacrifiant l’AP (aide personnalisée) et les heures de dédoublement, en une période où nos élèves ont besoin de tous les dispositifs disponibles pour remédier aux difficultés engendrées par les confinements.

Il en a été de même pour les collèges Mon Plaisir (Crécy la Chapelle), Fernand Gregh (Champagne sur Seine), le Vieux Chêne (Chessy), Thibault de Champagne (Provins), Léonard de Vinci (St Thibault des Vignes), Jean Moulin (Pontault Combault), Maria Callas (Courtry), René Goscinny (Vaires sur Marne) et la Mare aux champs (Vaux le Pénil).