13 mai 2020

actu des établissements

Comment la DASEN 77 organise la seconde vague et détourne la zone rouge !

Comment la DASEN 77 organise la seconde vague et détourne la zone rouge (...)

PAS DE MASQUES..., PAS D’AGENTS ...

PAS DE PLAN D’APPLICATION DU PROTOCOLE NATIONAL

Non à la médaille, oui à une vraie revalorisation des fonctionnaires !

Lienvers la déclaration et le compte rendu du CHSCTD 77 du mercredi 13 mai

Après l’annonce ce soir, par la porte parole du gouvernement de la carotte de la “médaille de l’engagement face aux épidémies” vient le temps de la culpabilisation des personnels de l’Education Nationale qui ne veulent pas mettre leurs enfants à l’école !

La DASEN 77 décide d’ouvrir tous les collèges pour les enfants des “ personnels ayants droit” dès le 18 mai ! Alors que 6 collèges étaient consacrés à cet accueil, la DASEN veut ouvrir les 127 collèges quand bien même que la Seine et Marne reste en zone rouge !

Alors que les plans sanitaires de reprise des collèges ne sont pas en place, ne sont pas validés par les instances locales, qu’il n’y a aucun plan de prévention et d’évaluation des risques, des personnels sont lourdement incités à travailler en présentiel dans les collèges, alors que la DGRH dit le contraire !

L’Education Nationale n’a pas encore fait les livraisons de matériel de prévention (masques, lingettes, gel hydroalcoolique), et il faudrait pourtant accueillir des enfants le 18 mai dans tous les collèges du 77 afin que leurs parents se sentent obligés d’aller travailler, même s’ils veulent préserver la santé de leurs enfants en les gardant chez eux comme on leur en a donné le choix !

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU 77 s’opposent à cette mesure et demandent que les 6 collèges demeurent les seuls établissements à accueillir les enfants des “ayants droit”. Et si cela est nécessaire, qu’il soit fait appel à de nouveaux volontaires en remplacement des précédents. En effet, dans les collèges les mesures de prévention sont loin d’être effectives, le ménage n’a pas été prévu avant la semaine prochaine par les agents du conseil départemental, le matériel de prévention (masques - gel - lingettes) n’est pas disponible pour les personnels, et le travail à fournir dans les collèges est déjà suffisamment lourd en cette période (dossiers d’orientation, d’affectation, conseils de classe, conception d’un plan de reprise conforme au protocole) pour ne pas en outre, chercher à tout prix, à devancer la date de reprise prévue début Juin en zone rouge..

Du temps est nécessaire pour exécuter les recommandations du protocole sanitaire et garantir ainsi la sécurité sanitaire de tous lors des réouvertures.

Cette information a été soigneusement tue en CHSCTD77 mercredi matin.
Caché également un cas de COVID aux personnels volontaires du collège d’accueil de Serris il y a un mois.
Les alertes sur les problèmes se posant dans de nombreux lieux, faites par les secrétaires des CHSCT n’obtiennent aucune réponse, aucune tentative de résolution.
Cette politique de l’autruche en pleine période cruciale de cette crise sanitaire, qui risque de voir repartir l’épidémie et ce mépris des instances, sont insupportables et certainement pas de nature à inspirer confiance en l’institution.

L’inquiétude des personnels n’est que la conséquence de toutes ces approximations ! Les enseignants, qui sont aussi des parents comme les autres, ont le droit en zone rouge de se poser la question de la protection de leurs enfants et de leur famille !


La suite dans un nouvel article ici : 18 mai : Rétropédalage de la DASEN 77 mais pas du CD77