30 mai 2018

actu des établissements

Non à l’acharnement contre nos élèves :abrogation des OQTF et régularisation !

Non à l'acharnement contre nos élèves :abrogation des OQTF et (...)

La préfecture du Val de Marne s’acharne à délivrer des Obligations à Quitter le Territoire à nos jeunes élèves, pourtant scolarisés et en cours de formation.
Une menace d’expulsion pèse lourdement sur leurs faibles épaules alors qu’ils sont ici depuis des années.
Beaucoup d’entre eux ont fui leur pays et quitté leurs parents quand ils sont encore vivants, pour certains, souvent dans la détresse, espérant trouver chez nous refuge, calme, sérénité et suivre une formation qui sécuriserait leur avenir. Un avenir, pour beaucoup, compromis dans le pays d’origine !
Nous assistons depuis septembre 2017 à un changement radical d’attitude de l’autorité préfectorale dans le traitement des dossiers de demande de titre de séjour des jeunes majeurs scolarisés.
« Aucun titre de séjour étudiant ne peut plus être délivré aux lycéens sans papiers car tout simplement ils n’ont pas le statut d’étudiant », avons nous appris durant la dernière audience RESF 94 à la préfecture du Val de Marne à Créteil.
Cette pluie d’OQTF est en réalité une volonté manifeste et inavouée de la non application de la circulaire Valls de novembre 2012, qui déjà était très restrictive. Nos jeunes élèves sont systématiquement menacés d’expulsion dès lors qu’ils tentent de régulariser leur situation administrative !
Désormais la machine à délivrer des OQTF contre les jeunes majeurs sans papiers scolarisés du 94 tourne sans relâche et hélas ne s ‘enraye pas, et maintenant c’est au tour de :
Katia élève en TS, Mohamed élève en 1re Bac Pro, Chawki et Mohamed Amor élèves en 1re CAP, Walid élève en Terminale CAP, Youssouf, Issa, Oumar, Alleyn, Cheikna, Khaoula, Mahamadou D., Mamadou S., Ousmane, Birahima, Kaou, Mohamed Omar, Sajjad, Hammed, Cécilia et Trésor, Thierry et sa maman, Vanélie.
Soutenons les ! Ils ont besoin de notre solidarité !

DE NOTRE PRESENCE
AU RASSEMBLEMENT
MERCREDI 30 MAI 2018 A 14 H 30
DEVANT LA PREFECTURE DE CRETEIL

Arrêtons "le serpent qui se mord la queue" : Pas d’inscription pas de titre de séjour ! Pas
de titre de séjour pas d’inscription à l’Université ou en apprentissage !
Stop à l’acharnement ! Délivrance d’un titre de séjour à chaque jeune majeur.e en
formation. Qu’elle ou qu’il poursuive ses études dans la sérénité !
Non aux OQTF ! Non à la chasse aux jeunes !