29 mai 2020

la carrière et les muts

Covid 19 et aménagement des rendez-vous de carrière

Depuis la fermeture des établissements le 16 mars, les rendez-vous de carrière prévus au 6e, 8e et 9e échelon sont suspendus.

Les personnels enseignants, d’éducation et de psychologues du ministère chargé de l’éducation nationale qui auraient dû bénéficier d’un rendez-vous de carrière après le 16 mars sont concerné.e.s par les aménagements suivants prévus par l’arrêté du 13 mai 2020.

Ainsi :
- Les rendez-vous de carrière prévus pour l’année scolaire 2019-2020, mais qui n’ont pu avoir lieu, pourront être réalisés jusqu’au terme de l’année civile 2020.
- Le délai de 6 semaines maximum entre l’entretien avec l’IPR et l’entretien avec le chef d’établissement ne s’applique pas aux entretiens qui sont reportés du fait de la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19. Si l’entretien avec l’IPR a eu lieu avant la fermeture des établissements, l’entretien avec le chef d’établissement peut avoir lieu plus tard sans que soit remise en cause la première étape du rendez-vous de carrière.
Par contre, le délai de 6 semaines maximum entre les deux entretiens est toujours en vigueur pour un rendez-vous de carrière qui aurait lieu après le déconfinement. L’agent est informé de la date de son inspection au plus tard 15 jours avant, délai qui n’a pas été modifié par l’arrêté.
- L’appréciation finale de la valeur professionnelle sera notifiée à l’agent au plus tard le 15 janvier 2021.
- Les délais de recours restent inchangés, cela signifie que les Commissions Administratives Paritaires (CAP) de révision de l’appréciation de la valeur professionnelle ne pourront se tenir qu’à compter du 15 avril 2021.