16 janvier 2018

actu des établissements

Mobilisation au collège Alfred Sisley de l’Ile-Saint-Denis

L’équipe éducative mobilisée à la suite des récents événements violents et à la dégradation du climat scolaire, soutenue par les représentants des parents d’élèves, demandent davantage de moyens et de sécurité.

Les faits :

Le jeudi 11 janvier, à 17h30, deux surveillantes ont été agressées et frappées avec interruption temporaire de travail. Elles sont intervenues dans une bagarre générale impliquant une trentaine d’élèves afin de protéger l’une d’entre elles qui était en danger. Cette bagarre a été provoquée par un conflit entre deux ou trois élèves. Plusieurs professeurs et autres personnels de l’établissement sont également intervenus et ont été bousculés. Suite à cela, une émeute s’est déclenchée devant la grille du collège. Le lendemain, vendredi 12 janvier, les élèves principalement impliquées étaient présentes dans l’établissement et on a nouveau déclenché une bagarre dans la cour à 13h30. A la sortie de 16h30, une quinzaine de policiers a été appelée suite à la présence d’un attroupement important composé d’élèves du collège, d’anciens exclus (certains ayant pourtant l’interdiction d’être aux abords de l’établissement) et de jeunes non identifiés. Ils étaient venus pour poursuivre le conflit de la veille et avaient été prévenus par les réseaux sociaux. Ces faits provoquent une anxiété chez tous les personnels ainsi que chez les élèves.

Par ailleurs, il ne s’agit pas des premiers faits de violence. Un enseignant a été agressé physiquement par de nombreux élèves dans les couloirs le 10 novembre. Des professeurs ont été insultés. Les bagarres se multiplient dans la cour et dans les couloirs. Une élève a reçu une paire de ciseaux dans les couloirs, ce qui a provoqué une blessure avec saignement.

Nous avons déjà eu une audience l’année dernière suite à l’agression d’une enseignante par jet de pierres à l’arrêt de bus. Aucun changement n’a eu lieu depuis.

Revendications :

Nous souhaitons alerter notre direction académique sur le manque de moyens humains et demandons une entrevue pour trouver des solutions pérennes. Nous revendiquons :

- L’obtention d’un second poste de CPE.
- Une augmentation des effectifs vie scolaire. - Le reclassement en catégorie REP +.

Pour toutes ces raisons nous avons demandé une audience à la DSDEN.
Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Alfred Sisley (Ile-Saint-Denis – 93).