5 février 2021

la carrière et les muts

Reclassement dans le corps des agrégé.e.s

Reclassement avec reconstitution de carrière

Qui est concerné ?
Les professeur.e.s certifié.e.s devenant professeur.e.s agrégé.e.s par concours ou par liste d’aptitude ;

Sur quel principe ?
On procède à une reconstitution de la carrière qui transpose dans le corps d’accueil l’ancienneté de carrière acquise dans le corps d’origine, selon la méthode suivante.

Et concrètement ?
Etape 1 : Il faut d’abord calculer une ancienneté théorique dans le corps d’origine (cf. tableau 1, ci-dessous).
Etape 2 : Cette ancienneté théorique est multipliée par le rapport des coefficients caractéristiques propres à chaque corps (cf. tableau 2, ci-dessous) : corps d’origine / corps d’accueil,
Etape 3 : Le résultat obtenu détermine l’ancienneté théorique dans le corps d’accueil, et permet le classement à un nouvel échelon dans ce corps (cf. tableau 1, ci-dessous).

Tableau 1 : Ancienneté théorique des certifiés, agrégés, CPE Psy-EN


Pour un reclassement de la classe exceptionnelle des certifié.e.s vers le corps des agrégé.e.s, nous contacter à emploi@creteil.snes.edu.

Tableau 2 : Coefficients caractéristiques des différents corps au 01/09/2019

Un exemple :
Une collègue accède au corps des agrégé.e.s par liste d’aptitude au 01/09/2021.
Etape 1 : Elle était certifiée au 11e échelon de la classe normale depuis le 06/02/2020. Au 31/08/2020, elle aura une ancienneté de 1 an, 6 mois et 25 jours dans le 11e échelon de la classe normale. Son ancienneté théorique sera donc de 27 ans, 6 mois et 25 jours, soit 9925 jours (compter 360 jours par an et 30 jours par mois).
Etape 2 : 9925*135/175=7656 , soit 21 ans, 3 mois et 6 jours.
Etape 3 : Elle sera reclassée à l’échelon 9 avec un reliquat de 3 ans, 3 mois et 6 jours.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter : emploi@creteil.snes.edu