15 février 2019

actu des établissements

Les élus des enseignants du collège Saint Exupéry de Vincennes refusent de voter la DHG et présentnet une motion au CA

Motion présentée par les élu-es au CA

Paris,
le 11 février 2019,

Pour préparer la rentrée 2019, le rectorat a alloué des moyens insuffisants pour satisfaire la réussite de
toutes et tous les élèves du collège Saint-Exupéry de Vincennes. Malgré les efforts faits dans la répartition
qui nous est proposée mais qui ne peut que gérer la pénurie, nous considérons qu’une juste répartition ne
peut se faire qu’avec une juste dotation, celle-là même qui nous permettrait de faire réussir tous les élèves.
La dotation horaire globale est sensiblement la même que l’année dernière : 664 heures, mais la ventilation
est différente. Il est prévu 10 IMP, 50 HSA (+10 / à R2018) et 604 heures postes.
On note :
- une augmentation des effectifs par classe
- une augmentation des heures supplémentaires pour les personnels enseignants
- la disparition du travail en 1/2 groupe, notamment en anglais
- la disparition sans discussion d’une option LCE
- l’impossible marge de manoeuvre que devrait pourtant nous offrir la marge lorsque le volume du latin
augmente et lorsque l’anglais s’impose par une heure de plus aux 3es
- la difficile rigidité d’une marge largement amputée par des décisions indépendantes de notre projet local
lorsque nous aimerions imaginer plus de diversité dans nos offres d’éducation
- la baisse des heures de demi-groupe en sciences, comme par exemple en technologie, où les 5e ont perdu
l’enseignement en 1/2 classe par quinzaine, ce qui signifie moins de manipulations, d’expériences, de
fabrications et moins d’utilisations de l’ENT pour chaque élève du collège. La part de la marge octroyée aux
sciences expérimentales (SVT, Sc Physiques et techno) reste faible (1/2 classe sur un niveau par quinzaine,
8,5h de la marge). Il est pourtant indispensable d’avoir des effectifs réduits pour pouvoir procéder aux
expériences en toute sécurité. Cette absence d’effectifs réduits dans 3 niveaux sur 4 contraint donc les
enseignants en sciences à ne pas pouvoir faire manipuler les élèves.
- la disparition d’une IMP pour l’EPS.

De fait, les conditions d’étude des élèves seront dégradées en raison :
- de l’augmentation des effectifs des classes à 28-29 élèves
- de l’augmentation de 25 % du volume d’heures supplémentaires pour les enseignant-es
- des dédoublements de plus en plus rares, ce qui entraîne des difficultés à aider les élèves à construire du
sens et à entrer dans les apprentissages
- de la baisse des moyens par élève : quelle marge de manoeuvre restera pour l’inclusion ? Une inclusion
raisonnée implique le besoin en AESH, des effectifs réduits, des moyens, des lieux adaptés et des
personnels formés... Avec moins de moyens, le suivi des élèves à besoins particuliers s’en ressentira
inévitablement.

Les élus au CA du collège Saint Exupéry, réuni le 11 février 2019, exigent davantage d’ambition pour faire
réussir tous les élèves. Ils refusent de voter la répartition et le chiffrage de la Dotation Horaire Globale 2019.

Cette dotation s’avère insuffisante et ne permet pas d’avoir des conditions d’études satisfaisantes pour les
élèves, d’autant que le nombre d’élèves par classe est élevé et peut atteindre jusqu’à 30 élèves.

Les élus au CA du collège Saint Exupéry refusent donc de voter le projet d’emploi de la DHG et demandent
les moyens pour adopter les mesures suivantes :

- financement de la bilangue, hors marge, en 6e, à hauteur de 3 heures hebdomadaires par division
concernée,
- financement de l’enseignement facultatif langue et civilisation ancienne, hors marge, à hauteur des besoins
nécessaires, soit 7 heures hebdomadaires par division concernée sur l’ensemble du cycle,
- financement de l’enseignement de langues et cultures européennes hors marge, à hauteur des besoins
nécessaires, soit 12 heures hebdomadaires par division concernée sur l’ensemble du cycle,
- financement de l’enseignement en groupe, pour l’ensemble des niveaux et des divisions avec une
enveloppe supplémentaire de 37,5 heures pour atteindre 20 heures d’AP par niveau.

Nombre de votant-es : 13 Refus de vote : 0 Abstention : 0
Suffrages exprimés : 13 Contre : 0 Pour : 13