22 janvier 2018

actu des établissements

L’indicateur IPS et le nouveau classement des établissements du département

La nouvelle nomenclature permet certes de hiérarchiser de manière plus fine les différents établissements du département, mais les effectifs théoriques retenus laissent envisager une montée en charge préoccupante des effectifs scolarisés dans les collèges de Seine-et-Marne, dans les années futures.

6 catégories d’établissement au lieu de 4 initialement

Avec l’introduction de ce nouvel indicateur, on retrouve désormais 6 catégories d’établissement au lieu de 4 initialement, avec l’ambition pour l’Inspection Académique « de doter de manière plus fine les établissements en fonction de réalités scolaires ». Mais qu’en est-il réellement ?

À la rentrée 2014, sous couvert de réévaluer la situation de chaque établissements, une majorité de collèges de catégorie BA et BC avaient été artificiellement promus en catégorie A, les moins biens dotés car plus favorisés. Cela avait permis de justifier la dégradation de la dotation d’une majorité d’établissement. Qu’on en juge : avant le changement de typologie (A BA B BC C ) intervenu à la rentrée 2014, 25 % des élèves de Seine-et-Marne étaient scolarisés dans des établissements classés A, qui accueillaient en moyenne 27 élèves par classe. Après le changement de typologie (A B C D), 60 % des élèves Seine-et-Marnais étaient désormais scolarisés dans des établissements classés A, avec 26,2 élèves par classe en moyenne.

De nouveaux seuils d’attribution des moyens

À la rentrée 2018, la nouvelle typologie fait apparaître les seuils suivants. Il y aura :
- 31 % d’établissements IPS 1 (soit 40 établissements) dont le seuil de remplissage théorique a été placé à 29 élèves / classe par l’IA, mais dont et la moyenne prévisionnelle de de la catégorie est actuellement de 26,48 élèves / classe due au effets de structure
- 25 % de collèges classés IPS 2 (soit 32 établissements) d’une capacité d’accueil théorique de 28 élèves / classe, mais dont la moyenne actuelle est de 25,6 élèves / classe
- 15 % d’établissements IPS 3 (soit 19 collèges) d’une capacité théorique de 27,5 élèves / classe, mais dont la moyenne départementale est actuellement de 24,64 élèves
- 10 % d’établissement IPS 4 (13 collèges) d’une capacité de 27/ classe mais dont la moyenne est à 24,34
- 11 % d’établissements IPS 5(soit 14 collèges) accueillant 26/ classe mais dont la moyenne est à 24
IPS 6 : 25/ classe mais moyenne est à 22,42
- 8 % d’établissements IPS 6 (soit 10 établissement) relevant de l’éducation prioritaire ou classé au titre de leur situation d’isolement en fonction de la ruralité, dans lesquels sont appliqués les seuils de 25 élèves / classe, mais dont la moyenne est actuellement à 22,46 élèves / classe

Des effectifs théoriques retenus qui laissent présager une montée en charge préoccupante des effectifs

Au final, on le constate, la nouvelle nomenclature permet de conserver un nombre d’établissement dits favorisés supérieur à ce qu’il était avant la précédente refonte de 2014 : on est passé de 25 % d’établissement classés A, accueillant théoriquement 27 élèves par classe avant 2014, à 40 % d’établissements classés IPS 1 pouvant accueillir jusqu’à 29 élèves par classe, pour la rentrée 2018. Certes le classement permet de hiérarchiser de manière plus fine les différents établissements du département, mais les effectifs théoriques retenus laissent envisager une montée en charge préoccupante des effectifs scolarisés dans les collèges, dans les années futures.

Voir ici l’évolution du classement départemental des collèges de Seine-et-Marne 2009-2018