6 juillet 2020

militer

Enseignements artistiques en danger ! Demande d’audience intersyndicale

Enseignements artistiques en danger ! Demande d'audience (...)

BLANQUER poursuit sa volonté de destruction des enseignements artistiques dans les établissements.

Depuis des années l’enseignement du théâtre en option lourde, légère, facultative, et dorénavant en spécialité permet d’initier ou de spécialiser les élèves dans ce domaine.
La réforme du lycée fragilise toutes les options artistiques ou non, les mettant en concurrence puisque les élèves de seconde ne peuvent choisir d’en suivre qu’une seule . Or les options de seconde servent de tremplin au choix d’une spécialité en première et en terminale. Restreindre le nombre de groupes d’option de seconde a pour conséquence d’assécher la discipline à terme qu’elle soit ou non en tronc commun.

Un courrier des enseignant-e-s de théâtre de Créteil, de Paris et de Versailles et des artistes intervenant en enseignements de spécialité et d’option Théâtre dans les trois académies au nom de l’association nationale Face-Public(s) dénonce ( en bas de page) la nouvelle « charte » signée conjointement par les Recteurs d’Ile-de-France et le directeur de la DRAC (Ministère de la Culture), qui réduit le nombre de groupes financés en classe de seconde .
Le financement des intervenants extérieurs, professionnels des métiers de théâtre par le Rectorat mais aussi par la DRAC, est prévu avec une baisse drastique et inédite : 8 700 euros pour l’ensemble du cycle, au lieu de 15 000 euros actuels !

Convaincu-e-s de l’importance de garder un enseignement artistique de qualité pour nos élèves, nous demandons le retrait de la Charte, un abondement des DHG et un financement des intervenants dans tous les établissements qui en ont besoin.

Une demande d’audience commune SNES-FSU, SN-FO-LC et CGT Educ’action a été faite auprès du recteur de l’académie de Créteil sur les revendications propres à l’enseignement du théâtre. Elle sera étendue à tous les enseignements artistiques mis en danger par les réformes Blanquer.

Courrier des enseignants de théâtre de Créteil, Paris et Versailles et des artistes intervenant en enseignements de spécialité et d’option Théâtre dans les trois académies au nom de l’association nationale Face-Public(s) :