CTSD second degré de Seine-et-Marne

L’IPS : nouvel indicateur de classement des collèges.

Qu’est-ce que l’indicateur IPS (indice de position sociale) ?

En cette préparation de rentrée, un nouvel indicateur a été utilisé pour classer les établissements et octroyer les moyens, c’est l’indicateur IPS (Indice de Position Sociale), lequel succède à la précédente nomenclature (A, B, C, D) en vigueur depuis la rentrée 2014 dans notre département. D’après les services de l’Inspection Académique, cet indicateur a été choisi afin « de doter de manière plus fine les établissements en fonction de réalités scolaires ». Mais qu’en est-il réellement ?

Un nouvel outil pilotage, deux objectifs.

En cette préparation de rentrée, la DEPP a mis à la disposition de l’administration un nouvel indice, afin de mieux mesurer la position sociale des élèves. Cet outil répond à deux objectifs : repérer l’origine des disparités de réussite scolaire en croisant les facteurs sociaux, économiques et culturels ; mesurer les effets de contexte (mixité sociale) qui sont au cœur des problématiques de la sociologie de l’éducation.

D’après leurs concepteurs, plusieurs variables sont retenues telles que le diplôme des parents, les Conditions matérielles (revenus, nombre de pièces dans le logement, chambre individuelle, accès à internet, ordinateur), le « capital culturel » (nombre de livres, présence d’une télévision dans la chambre, temps passé devant la télévision), "l’ambition et implication" (aspiration, diplôme le plus utile, implication des parents, nb de conversations au sujet de la vie scolaire à la maison, nb de conversations au sujet de l’avenir professionnel), les pratiques culturelles (événements sportifs, concert, Théâtre, musée, cinéma, activités extra-scolaires au cours des 6 derniers mois).

Le poids des déterminismes socio-économiques

Un échantillon de 30 000 élèves a fait l’objet de cette enquête, en répondant à un questionnaire reprenant les éléments ci-dessus. À partir de cet outil a été élaboré un classement des CPS en fonction des écarts socio-culturels enregistrés. On retrouve le classement suivant :
- une population très favorisée : chefs d’entreprise de dix salariés et plus, cadres et professions intellectuelles supérieures, professeurs des écoles.
- favorisée : professions intermédiaires, retraités cadres et des professions intermédiaires.
- moyenne : agriculteurs exploitants, artisans et commerçants,
employés.
- défavorisée : ouvriers, retraités ouvriers et employés, chômeurs et autres inactifs.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61