2 décembre 2014

militer

Elections pro : dernière ligne droite pour voter et faire voter !

Le vote électronique est ouvert depuis le 27 novembre, mais en milieu de journée mardi 2 décembre, la participation dans les catégories que syndique le SNES-FSU était encore faible : moins de 21% chez les certifié-e-s, à peine plus de 24% chez les agrégé-e-s, autrement dit pas mieux qu’en 2011, à rebours de la volonté affichée par le Rectorat de Créteil.

La participation est plus forte, et en hausse, chez les CPE (26,8%, + 6 points), les DCIO et CO-Psy (39,3%, +3,3). Elle augmente aussi chez les enseignants, CPE et CO-Psy non-titulaires... mais on partait de très loin : la proportion de votants n’atteint pas encore 14% ce mardi midi. Quant aux assistant-e-s d’éducation, assistant-e-s pédagogiques et auxiliaires de vie scolaire, seul-e-s 133 avaient voté ce mardi midi, pour 5328 inscrit-e-s !

Ainsi, d’une façon générale, les catégories les plus nombreuses ne sont pas celles qui votent le plus.

Malgré les réticences légitimes que l’on peut avoir à l’égard du vote électronique, malgré les difficultés que certain-e-s peuvent rencontrer pour voter, ce scrutin revêt pour le SNES et la FSU une importance capitale. Tou-te-s les adhérent-e-s, tou-te-s les militant-e-s, tou-te-s les sympathisant-e-s doivent se mobiliser dans les trois jours qui viennent.

Jeudi 4, tou-te-s les autres fonctionnaires voteront, et un espace électoral sera OBLIGATOIREMENT ouvert dans chaque collège et chaque lycée. A nous de faire gagner le SNES, la FSU et pour finir nos professions !