stage lycée à Arcueil, le jeudi 9 novembre 2017

Dans son discours de politique générale , le 1er ministre a annoncé une réforme du bac opérationnelle à la session 2021 et une mise en oeuvre progressive pour les élèves entrant en seconde en septembre 2018 , autrement dit une nouvelle réforme du lycée

Pour le gouvernement, le lycée est trop cher et « conduit » la majorité des élèves à l’échec en licence… Cette phrase fait écho au rapport de la cour des comptes
https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2017-06/20170629-RSPFP_0.pdf (Voir plus particulièrement les pages 174-180

Par ailleurs, l’institut Montaigne vient de faire paraître un entretien avec Christian Forestier
au titre évocateur : « le baccalauréat est-il irréformable ? » http://www.desideespourdemain.fr/index.php/post/2017/06/13/Le-baccalauréat-est-il-irréformable-Trois-questions-à-Christian-Forestier#.WVu23oszWWc

Le but de ce stage est dans un premier temps d’avoir un aperçu d’un exemple européen qui pourrait inspire le gouvernement, à savoir le modèle du lycée modulaire allemand, puis de lancer le débat, pour définir ce que nous voulons, ce que nous voulons pas pour le lycée en France

Le stage se déroulera le jeudi 9 novembre de 9H30 à 16H30, il est ouvert aux syndiqués et sympathisants.
La demande d’autorisation doit être déposée auprès de votre direction un mois avant au plus tard et parallèlement, vous devez vous inscrire auprès de nous afin que nous prévoyions le matériel nécessaire.

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61