CAPA de Liste d’aptitude des certifiés : les critères d’attribution vont au-delà de ce que réclament les textes officiels

Vendredi 25 mars a eu lieu la CAPA de liste d’aptitude des certifiés.

La liste d’aptitude est une procédure qui est définie par le BO, les deux décrets de 1972 et 1989 et la note de service de 2015. A plusieurs reprises le ministère a réaffirmé la possibilité pour un collègue de voir sa carrière évoluer, pour peu qu’il soit en activité, possède les diplômes requis dans la discipline à enseigner et une ancienneté de service de 10 ans.

Suite à nos interventions, 14 collègues ont obtenu un résultat favorable et 8 ont vu leur demande refusée. Pourtant, être retenu dans la liste d ?aptitude ne signifie pas devenir certifié. Il faut d ?abord faire son année de stage avant d ?être confirmé, ou non, comme certifié. Le SNES-FSU considère que tout collègue doit pouvoir avoir la possibilité de faire ses preuves par ce stage.

Le SNES a donc interrogé l’administration et les IPR pour connaître les raisons des avis défavorables. Les réponses nous ont surprises par leur diversité, rendant, de fait les critères d’obtention quasiment impossible à deviner pour les candidats.

On peut se le demander. En effet, il apparaît que les IPR réclament :

- Si la lettre de motivation n’est pas obligatoire, elle est vivement conseillée par les IPR et l’administration. Celles-ci doit permettre de faire état de vos compétences et de votre parcours.
- Attention de bien maîtriser le « jargon » du second degré. Par exemple si vous postulez pour un poste en éco-gestion pensez à montrer votre intérêt pour la filière technologique et non professionnelle. Ou pour l’enseignement des langues, ne pas hésiter à évaluer son niveau par rapport au cadre européen (A1, B1, B2).
- Ne laissez jamais entendre qu’une autre discipline pourrait également vous intéresser.
- une actualisation des compétences disciplinaires (par des études récentes... mais surtout pas en précisant que vous avez déjà passé un concours interne que vous n’avez pas eu).
- Ne pas hésiter à demander des stages PAF en amont de la demande dans la discipline qui vous intéresse (écrire un courrier à la DAFPEN en précisant que vous envisagez d’intégrer telle discipline et que vous souhaitez vous former en amont). Les IPR nous ont certifiés que c’était possible. En cas de refus n’hésitez pas à nous contacter (s3cre@creteil.snes.edu).
- pour l’enseignement des langues vivantes, avoir une expérience récente de la pratique de la langue à enseigner, mais l’agrément dans le premier degré n’est pas d’un niveau suffisant pour en attester. Et une formation en didactique est souhaitée pour compléter sa formation universitaire.
- Prévenez votre IEN de votre projet. L’idéal étant qu’il vous soutienne. Si vous êtes PLP, faites vous inspecter en vue de devenir certifié. Et joignez le rapport.

[(Beaucoup d’arguments ont donc été mis en avant. Le SNES a donc demandé à ce que les critères qui permettent d’obtenir un avis favorable soient clairement exprimés aux collègues. Mais il nous a été expliqué que les collègues pouvaient également passer le concours, c’était donc à eux de « convaincre et de prouver leurs compétences » s’ils souhaitaient devenir certifiés par la liste d’aptitude. Nous continuons donc à regretter un manque de transparence sur les conditions d’admission à la liste des certifiés afin que chaque collègue puisse présenter un dossier le plus complet possible.
)]

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61