Grève au collège Joliot-Curie de Fontenay-sous-bois

Les personnels protestent contre la suppression de deux classes

Ajout du jeudi 16 mars 2017
La grève du mardi 14 mars au collège Joliot-Curie de Fontenay-sous-Bois a mobilisé plus de 81 % des personnels enseignants. Ils ont manifesté devant les locaux de l’Inspection Académique, et obtenu une audience auprès des services de la DASEN.
Le SNES 94 soutient leur mobilisation et porte leur revendication.

Les personnels du collège Joiliot-Curie de Fontenay-sous-Bois seront majoritairement en grève le mardi 14 mars 2017.
Reçus en audience à l’Inspection Académique le 1er mars 2017, ils n’ont pas été satisfaits, et poursuivent la mobilisation, afin de réclamer des effectifs par classe leur permettant d’assurer un service public d’éducation et d’enseignement de qualité.
Voici leur courrier de demande d’audience daté du 26 janvier 2017 :

"Les personnels enseignants élus au CA
CLG Irène et Frédéric Joliot-Curie
2 rue Lesage
94120 Fontenay sous Bois
À madame Mouquet-Burtin
IA-DASEN du Val de Marne.
Sous couvert de madame Frezal, Principale du CLG Joliot Curie.
A Fontenay sous bois, le 20 janvier 2017
Objet : demande d’audience à propos des classes supprimées au CLG Joliot-Curie

Madame,
A l’occasion de la réception des dotations horaires et des effectifs prévisionnels pour notre collège, les personnels de l’établissement ont appris la très probable suppression de la 31ème classe de notre établissement pour la rentrée 2017 après la suppression effective de la 32ème classe à la rentrée 2016.
Cette nouvelle nous a profondément décontenancés. La suppression de la 32ème classe a entraîné cette année la hausse des effectifs de 6ème jusqu’à une moyenne de 29 élèves par classe. Sur ce niveau les difficultés pour maintenir la qualité d’accueil de notre structure avec de bonnes conditions de sureté est palpable. Les travaux du collège dont la seconde tranche devrait débuter cet été pourraient aussi apporter des complications dans ces conditions de sureté. La qualité du service public d’enseignement est elle aussi impactée. Nous souhaitons vous exposer ces faits en détail.
Nous rappelons aussi que la proportion des CSP défavorisées est en en légère hausse depuis quelques années. Elle atteint environ 47%. Ces populations sont en grande majorité sectorisées sur des quartiers d’habitation qui relèvent d’un classement en dispositif REP. Certes notre établissement n’est pas classé REP mais cette mixité sociale établit une spécificité qui nous différencie d’un collège « de centre-ville ». Nous considérons ce fait comme un élément positif car elle nous permet de jouer pleinement un rôle de levier social. Cependant cela repose sur un équilibre fragile dans lequel le nombre d’élèves par classe est un élément capital.
Notre incompréhension repose aussi sur le fait que nos effectifs restent relativement stables. De plus nous avons des éléments concrets qui nous permettent de penser qu’une augmentation de ces effectifs est à prévoir dans les années à venir. Nous souhaitons aussi vous les exposer.
Pour toutes ces raisons, nous sollicitons auprès de vous une audience afin de développer de façon claire et développée l’ensemble de nos arguments.
Convaincus de l’attention bienveillante que vous porterez à notre requête, nous vous adressons, madame, l’expression de notre parfaite considération tout en vous assurant de notre indéfectible volonté de porter au plus haut les valeurs de l’Ecole Républicaine et de la fonction publique d’Etat.

Les représentants des personnels enseignants élus
du collège Joliot-Curie. "

info portfolio

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61