Peillon à la Ferté sous Jouarre

Le ministre va désorganiser pendant 1/2 journée la vie d’un lycée ( Lycée S Beckett à la Ferté sous Jouarre) dont il ne prévoit pas de rencontrer les personnels en dehors du cadre établi par ses services de communication : discours devant un public d’élèves et d’enseignants, point presse en présence de personnels choisis par la direction du lycée... mais aucune rencontre informelle, hors caméras, avec les personnels enseignants et non enseignants.

Il ignore peut-être que le lycée qu’il a choisi comme décor pour son opération de communication (présentation de la Charte de la laïcité) n’a, à l’heure actuelle, ni infirmière, ni assistante sociale ; qu’il n’y a pas de Conseiller d ?Orientation Psychologue à plein temps ; qu’il y manque 1/2 poste en Sciences physiques ; et que le nombre d’Assistants d’Education y est passé de 7 à 3,5 en 4 ans.

Sans oublier que comme partout ailleurs, c’est un lycée dans lequel les personnels auraient beaucoup de choses à lui dire, sur les difficultés engendrées par les réformes en cours : application sans changement de la réforme Chatel du lycée général et technologique, transformation des épreuves de langues vivantes au baccalauréat en contrôle continu, suppression des dédoublements, modification très tardive des programmes d’Histoire-géographie après la rentrée ??

Il choisit de venir la veille d’une grève nationale dans la fonction publique, alors que le gouvernement dont il fait partie mène une politique qui s’inscrit dans la continuité de celle de ses prédécesseurs, les professeurs du lycée qui ont commencé leur métier à 26 ans en moyenne, lui auraient fait part de leur refus de travailler pendant 43 ans pour obtenir une pension à taux plein et de leurs difficultés à vivre en région parisienne avec un salaire de 1600 euros par mois.

Cette opération de communication du lundi 9 septembre, est à l ?origine de l ?annulation du CDEN (conseil départemental de l ?éducation nationale) de rentrée où les élus de FSU voulaient, face au préfet, aux élus, à la DASEN 77 exprimer leur analyse de la rentrée 2013 en Seine et Marne : ils ne pourront pas le faire !

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61