Préavis de grève au lycée de CACHAN le jeudi 12 avril

Manque de postes administratifs, de vie scolaire, d’enseignants, les personnels sont à bout

L’Assemblée Générale des personnels réunis le mardi 3 avril a voté la grève pour le jeudi 12 avril.

Pourquoi nous serons en grève le jeudi 12 avril

Voici un extrait du courrier envoyé au Recteur :

« Nous vous informons qu’à l’appel de l’intersyndicale du Lycée de Cachan, nous déposons un préavis de grève pour la journée du jeudi 12 avril 2018. Le choix de cette date est symbolique car les personnels du lycée sont sollicités par notre direction ce jour pour le deuxième temps de réflexion autour du projet d’établissement. Nous soutenons la construction de ce projet et nombreux sont les collègues investis dans son élaboration. Mais comment construire un projet d’établissement viable et pérenne quand, dans le même temps, des postes sont supprimés ? Nous constatons que les moyens alloués ne permettent pas au lycée fusionné d’accueillir les élèves et étudiants dans des conditions satisfaisantes et ne sont pas favorables à la stabilité des équipes.

La situation est très dégradée en ce qui concerne le personnel administratif à la rentrée 2018 puisque, après la suppression de cinq emplois de CUI, le rectorat supprime un poste de titulaire administratif. Pourtant la charge de travail reste la même, charge qui devrait être répartie sur des personnels qui n’en peuvent plus.
Depuis la fusion, le lycée de Cachan est devenu une grosse entité de 2500 élèves avec une géographie des espaces et des locaux extrêmement complexe. Encadrer et surveiller notre site demande des moyens de vie scolaire importants. La baisse de certains moyens humains a entraîné le développement des incivilités et des dégradations. Par exemple, depuis la suppression du poste de CUI qui gardiennait le bâtiment Léonard de Vinci, des personnels ont été malmenés voire agressés suite à des intrusions. Face à l’urgence de la situation, un redéploiement des effectifs de vie scolaire a été proposé. Mais à long terme, ce redéploiement n’est pas une solution. La situation globale de notre site mérite un renforcement des effectifs de vie scolaire.
Sur la dizaine de créations de postes d’enseignants votée au Conseil d’Administration sur la DHG, seuls deux nous ont été accordés alors que les besoins existent et devront être couverts de façon pérenne.

Nous demandons :
-  de conserver le poste d’agent administratif que vous avez prévu de supprimer
-  de nous accorder plusieurs postes d’AED supplémentaires pour la surveillance de l’ensemble de nos locaux
-  d’implanter tous les postes d’enseignants votés au CA sur la DHG »

Il faut que nous soyons nombreux dans l’action jeudi prochain car la suppression du poste de secrétaire est inadmissible et lourd de menaces. Tous les personnels du lycée et tous les services sont menacés à l’avenir. Qui seront les prochaines victimes ? La vie scolaire avec 6 CPE ? Les CDI avec 4 documentalistes ? L’Intendance ?

Nous devons réagir à cette attaque. Nous devons refuser cette suppression et réclamer les postes nécessaires au bon fonctionnement d’un établissement de 2500 élèves et 300 adultes. Le Rectorat doit comprendre que nous ne nous laisserons pas faire et que ses décisions ne passeront pas comme une lettre à la poste.

AG à 9h le jeudi 12/04 salle 200 à Sorre

Les collègues dans l’action
{{}}

Nous réitérons une demande d’audience au Rectorat, qui ne nous a jamais été accordée.

Courrier adressé au Recteur en pièce jointe

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61