Poursuite de la mobilisation au collège Pablo Neruda de Pierrefitte-sur-seine

Fin décembre les parents d’élèves se sont mobilisés au collège Pablo Neruda de Pierrefitte-sur-seine (93) en bloquant l’entrée du collège pendant trois jours (du 20 au 22 décembre). Lundi 8 janvier, 85% des personnels étaient grévistes et parents et personnels se sont rendus à la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale, en nombre pour manifester. Vous trouverez ci-dessous les revendications des personnels et parents.

ETAT DES LIEUX :

- Montée en puissance des incivilités et problèmes de violences à l’encontre du personnel du collège et entre les élèves.

- Manque de moyens humains par rapport au nombre d’élèves et au public

- 27% de contractuels dans l’établissement (7,5% taux national)

- 42% de personnels nouveaux cette année dans l’établissement

- Passage du collège en catégorie 4 sans nouveaux moyens humains

- Manque de temps de formation des nouveaux collègues livrés à eux-mêmes devant un public parfois difficile, demande de formation par les professeurs REFUSÉS par manque de moyens.

- Gestion de la vie scolaire (dysfonctionnement, perturbations graves, conflits, violence, harcèlement, racket...) techniquement impossible avec seulement deux CPE pour un établissement de catégorie 4 comptant 680 élèves.

- Beaucoup de turn over forcé pour les AED : contrat précaire non renouvelable au delà de 6 ans. Personnels compétents forcés de partir et obligation de recruter de nouveaux AED sans formation

- Analyse INSEE de la population Pierrefittoise :
‡Quelques chiffres : 38% de la population au seuil de pauvreté (28% pour le 93 !) / 60% des ménages fiscaux non imposables/ 22,5% de chômeurs (19% dans le 93 et 14% national) / 30% d’enfants de 2 à 5 ans non scolarisés et 49% des habitants n’ont aucun diplôme plus élevé que le brevet.

- Analyse des conditions d’encadrement de Pablo Neruda (Pierrefitte) par rapport aux REP de la Seine Saint Denis :

‡Quelques chiffres : Parmi les 77 établissements REP de Seine Saint Denis, notre taux d’encadrement est parmi les plus faibles (56ème/77) soit 340élèves pour un-e CPE. À titre de comparaison le collège international de Noisy le Grand a un CPE pour 190 élèves.

REVENDICATIONS :
‡Poste de 3ème CPE : Essentiel à la bonne gestion de la vie scolaire des élèves et d’une relation

éducative plus apaisée avec les élèves et leur famille.

‡Demande statut REP + :

- 2h temps de concertation banalisées par semaine dans l’emploi du temps = aide gestion des

élèves pour l’ensemble de l’équipe éducative et AED pour travailler efficacement ensemble.

Mener à bien des projets éducatifs.

- Taux d’encadrement plus élevé (AED, infirmière, APS...), possibilité d’avoir des professeurs

supplémentaires dit professeurs référents qui apportent des moyens humains

supplémentaires (cointerventon, liaison...), Possibilité 2 professeurs principaux par classe.

- Possibilité d’intervention de psychologues qualifiés pour aider les enseignants à gérer la

violence verbale ou physique à laquelle ils sont confrontés.

Lutte contre l’épuisement psychologique.

- Situation actuelle du collège Pablo Neruda : 2 Professeurs français non remplacés pendant 1

mois et 1 mois et demi , professeur d’anglais pendant 2 mois et demi, 1 mois pour remplacer un professeur de mathématiques.

‡Davantage d’AED formés : Nombre d’encadrants insuffisant. Demande deformation par EMS pour apprendre à gérer les conflits pour les AED.

‡Remplacement plus rapide des personnels absents :

- Permet une continuité des apprentissages et éviter un décrochage scolaire pour nos élèves

- Evite la surcharge des permanences, qui par manque de moyens humains et matériels sont difficiles à gérer au quotidien (voire ingérables).
‡Pas d’augmentation des effectifs :

- Il avait été évoqué la création d’une huitième classe de 6ème, ce qui ferait augmenter considérablement les effectifs et dépasserait largement la capacité d’accueil de l’établissement.

‡Maintien du support CUI (Contrat Unique d’Insertion) :

- Ce poste est dédié au traitement des absences et au lien avec les familles au quotidien.

- La politique ministérielle actuelle supprime ces emplois aidés lorsqu’ils sont rattachés à la

direction ou à la vie scolaire.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61